Quand la diététique s’invite au repas de Noël

Tour d’horizon des (culpabilisants) messages médiatiques

« Les fêtes … sans les kilos »

« Comment passer les fêtes sans dommage ? »

« Les 7 erreurs à éviter pour Noël »

« Stratégies diététiques pour les fêtes »

« Régime de Noël : et hop -2 kilos avant les fêtes »

 

Manger, mais pas sans plaisir

Et le plaisir de la table ? La convivialité du repas ? Les retrouvailles en famille ? Où sont passées ces dimensions de Noël que nous aimons tant ?

Rassurez-vous, la gourmandise fait partie de l’un des 7 péchés capitaux, et ça n’est pas pour rien. Nous mangeons pour vivre, mais nous mangeons aussi parce que nous aimons la nourriture. Un comportement alimentaire sain est donc un comportement axé sur la recherche de plaisir. Et ça, votre cerveau vous le confirmera : lorsque vous ingérez un aliment agréable, il y a libération de dopamine –une hormone stimulant les centres cérébraux de la récompense. Manger sans plaisir, c’est prendre le risque de voir naître des pulsions alimentaires non contrôlées.

deguster3

J’anticipe Noël … au quotidien !

  • Je protège ma santé en arrêtant les régimes permanents : plus je me prive, plus je me fruste, plus grand sera le craquage par la suite !
  • Je reprends un équilibre alimentaire correct (et si je ne sais pas ce qu’est un équilibre alimentaire correct, je me rends chez une diététicienne !)
  • Je m’hydrate et me dépense, tout au long de l’année !

thumb-1.php

Le jour J

« Je me fais plaisir, j’anticipe … mais concrètement, qu’est-ce que ça donne quand je me retrouve face au chapon ? »

  • Je m’interroge sur ma sensation de faim (de 0 à 10 – 0 pas faim du tout à 10 très faim) et reste à l’écoute de mes sensations corporelles (votre estomac est le mieux placé pour vous dicter vos prises alimentaires).
  • Je visualise mentalement les quantités qui me paraissent suffisantes selon ma sensation de faim.
  • Je préfère Qualité à Quantité.
  • Je reste vigilant sur les « à-côtés ». Quels sont-ils ? La panière de pain, la boîte de chocolat qui vous nargue sans arrêt, l’alcool et son taux de sucre, la mayonnaise avec les crustacés … Toutes ces petites prises alimentaires supplémentaires augmentent considérablement l’apport énergétique de votre repas.
  • Je me fais plaisir avec des produits de qualité, locaux et si possible slow-food. Ces produits portent une histoire, ont grandi avec leur saison et sont donc remplis de bons nutriments, à maturité et gustativement savoureux !
  • Je mange lentement, en m’interrogeant sur le plaisir que me provoque cette bouchée. Le système de récompense stimulé, vous n’aurez pas besoin de vous resservir.

J’apprends à déguster les aliments … comme je déguste du vin !

Pour décupler notre plaisir, la dégustation d’un aliment doit mettre nos cinq sens en éveil ! Prenons l’exemple du chocolat :

1) Observons le chocolat

Rien de tel comme mise en appétit ! On mange d’abord avec les yeux. Admirons la couleur du chocolat. Celle-ci varie selon les fèves utilisées, leur traitement et la teneur en sucre.

          2) Touchons le chocolat       

Appréciez sa texture lisse. De quoi saliver d’impatience !

         3) Sentir l’arôme du chocolat       

Prenez un morceau de chocolat et respirez-en les odeurs raffinées. Ces arômes sont essentiels lors de la dégustation (essayez de goûter un morceau de chocolat le nez bouché).

         4) Écouter le chocolat 

Le ‘crac’ sec que vous entendez en cassant un morceau de chocolat indique qu’il a été traité de façon optimale.

         5) Goûter le chocolat  

Disposez un morceau de chocolat sur votre langue et laissez-le fondre lentement sur l’ensemble des parties de la langue.

La première bouchée est en général celle qui vous procure le plus grand plaisir … puis celui-ci va diminuer au fur et à mesure de la dégustation.

Et après ?

Je reprends mon rythme quotidien et mets mon estomac au repos en évitant les produits sucrés, les plats en sauce et l’alcool. L’hydratation permettra d’éliminer toxines et déchets emmagasinés durant cette période. La soupe vous donnera un bon coup de pouce, alors rendez-vous chez votre primeur… à pied !

Savoureusement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>